fr

Jean-Jacques Rampal

Luthier et expert en instruments du quatuor

Jonathan Marolle

What do you want to do ?

New mail

Découvrir l’équipe

Successeur du célèbre luthier et expert  Etienne Vatelot, Jean-Jacques Rampal règle et restaure les instruments des plus grands solistes internationaux.

Jean-Jacques Rampal est entré en apprentissage de 1977 à 1980 à Mirecourt, berceau de la lutherie française, chez Jean-Jacques Pagès, Maître luthier auprès duquel il a appris la fabrication des instruments à cordes frottées (violon, violoncelle et alto). Il est ensuite allé à Londres chez Charles Beare où il continue d’apprendre la haute restauration et l’expertise d’instruments anciens.

En 1983, il revient à Paris dans l’Atelier du célèbre luthier Etienne Vatelot et durant 15 années il approfondit ses connaissances, règle et restaure les instruments de solistes internationaux tels que : Yo-Yo-Ma, Anne-Sophie Mutter, Slava Rostropovitch, Boris Belkin, Salvatore Accardo, Isaac Stern, Maxim Vengerov, Patrice Fontanarosa, Olivier Charlier et bien d’autres musiciens.

En 1994, Jean-Jacques Rampal a été nommé expert près de la Cour d’Appel de Paris pour les instruments à cordes frottées. Une fonction qu’il remplit également pour les instruments de l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Radio France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Orchestral de Paris, les Orchestres de Lille, de Bretagne, de Cannes-Provence et de Las Palmas aux Canaries.

C’est à partir de janvier 1998 que Jean-Jacques Rampal a pris la succession de l’atelier d’Etienne Vatelot. Reconnu comme expert international, de nombreux musiciens et confrères font appel à ses connaissances pour obtenir des certificats d’authenticité.

Jean-Jacques Rampal donne des conférences pour promouvoir la lutherie dans le monde entier. (Europe, Canada, Corée, Japon). Un concours de violon et violoncelle  pour jeunes musiciens  porte actuellement son nom.

Et lorsque Jean-Jacques Rampal vient officier, et ce depuis 1996, comme expert des ventes internationales d’instruments de musique à Vichy, c’est un peu des racines musicales de sa famille qu’il retrouve : c’est en effet dans cette ville que son père, le célèbre flûtiste Jean-Pierre Rampal commença sa carrière en 1946 comme flûte solo de l’Orchestre de Vichy.