Préemption et beaux résultats pour les instruments à vent et à cordes pincées du 7 novembre 2020


Samedi 7 novembre 2020, l’équipe de Vichy Enchères vous donnait rendez-vous pour assister à sa vente d’instruments à vent et à cordes pincées. Une occasion d’observer une vaste sélection d’instruments, parfois très rares sur le marché.
Retour en image sur les lots les plus disputés de cette vente ainsi que sur les instruments les plus remarquables…


Une préemption est toujours un moment d’intense émotion.

Etienne Laurent, commissaire-priseur

Préemption du Musée de la musique

Véritable chef-d’oeuvre de l’un des luthiers parisiens les plus talentueux – et aussi mystérieux – de l’époque, Jean Ouvrard, l’exceptionnelle vielle à roue de 1747 présentée par Vichy Enchères a été préemptée pour 19.468 euros (frais compris) par le Musée de la musique de la Philharmonie de Paris. Ce spectaculaire modèle – presqu’un unicum dans la carrière d’Ouvrard – témoigne de la vogue pour la vielle à roue sous Louis XV. 

Une pièce de collection 

Cette nouvelle acquisition ne saurait que réjouir les défenseurs du patrimoine et les amoureux des instruments de musique. Elle parachève également, tout en beauté, l’histoire de cette remarquable vielle. Longtemps tenue cachée et fraîchement redécouverte au sein de Vichy Enchères, elle sera désormais présentée à tous et protégée des outrages du temps. Le musée, dont la recherche est l’une des principales missions, nous en apprendra peut-être davantage sur cette pièce unique dans la production d’un luthier aussi mystérieux que talentueux…


Top 10 des ventes

Vielle à roue par Jean OUVRARD
Vielle à roue par Jean OUVRARD

TOP 1 – N°100
Exceptionnelle vielle à roue par OUVRARD
A Paris vers 1740, à splendide visage de Maure en ébène incrusté dans la tête en fruitier.
Caisse ronde probablement réalisée pour un luth recouvert d’une spectaculaire marqueterie en chevrons en ébène et ivoire.
Une vielle plate d’Ouvrard est visible au « University of Edinburgh Musical Instrument » et trois autres de cet auteur sont connues.
Prix : 19 468 €
Article complet sur cet instrument

Saxophone baryton de SELMER
Saxophone baryton de SELMER

TOP 2 – N°350
Saxophone baryton en métal argenté SELMER
Modèle Mark VI n°161 524 de 1969.
Prix : 6 820 €

guitare espagnole de Manuel GUTIERREZ
guitare espagnole de Manuel GUTIERREZ

TOP 3 – N°60
Rare et belle guitare espagnole de Manuel GUTIERREZ (Maître de Antonio De TORRES)
A Séville 1842. Etiquette originale collée sur le fond. Dans une boite XIXème.
Vendu en collaboration avec Côte Basque enchères.
Prix : 6 572 €

Saxophone ténor bicolore de SELMER
Saxophone ténor bicolore de SELMER

TOP 4 – N°345
Saxophone ténor bicolore de SELMER
Modèle MARK VI n°129886 de 1965.
Prix : 5 208 €

Harpe ERARD
Harpe ERARD

TOP 5 – N°91
Harpe ERARD
13 rue du Mail à Paris, style gothique érable et pieds dragon n°2817 fin XIXème.
Prix : 4 836 €

Saxophone ténor de SELMER
Saxophone ténor de SELMER

TOP 6 – N°343
Saxophone ténor en métal argenté, pavillon gravé de SELMER
Modèle Balance Action vers 1945 n°32144.
Prix : 4 836 €

Quinton d'Augustin CHAPPUY
Quinton d’Augustin CHAPPUY

TOP 7 – N°50
Quinton d’Augustin CHAPPUY
Fait à Paris vers 1760.
Prix : 4 588 €

Cornemuse par BÉCHONNET
Cornemuse par BÉCHONNET

TOP 8 – N°93
BECHONNET aux chardons. Cornemuse de BECHONNET
A Effiat, hautbois, petit bourdon, grand bourdon, soufflet, avec son soufflet avec incrustation d’un motif de chardons, orné de sa petite plaque de nacre à la signature de Béchonnet. Sur l’intérieur du soufflet il est gravé plusieurs fois le nom Massoptier : était-ce le musicien propriétaire ?
Prix : 4 464 €

Flûte cylindrique estampillée de Louis LOT
Flûte cylindrique estampillée de Louis LOT

TOP 9 – N°260
Flûte cylindrique en grenadille, système Boehm par Louis LOT
A Paris, n°2747, vers 1880.
Vendu en collaboration avec Côte Basque enchères.
Prix : 4 340 €

Flûte en ivoire estampillée PALANCA
Flûte en ivoire estampillée PALANCA

TOP 10 – N°220
Flûte en ivoire, perce conique, une clef carrée en argent, estampillée sur tous les corps PALANCA
Cinq séparations complémentaires vissantes bordées de frises rouges exceptionnelles.
Probablement fin XVIIIème.
Vendu en collaboration avec Côte Basque enchères.
Prix : 3 968 €


Honneur aux instruments de musique populaire et traditionnelle

Une grande partie de la vente sera dédiée aux instruments de musique populaire et traditionnelle, souvent méconnus et pourtant riches de sens. Outre la vielle à roue de Jean Ouvrard, vous retrouverez une superbe cornemuse de Béchonnet réalisée dans les environs de Vichy – à Effiat -, un grand koto japonais du XIXème siècle (cliquez ici pour découvrir le son du Koto*), un cor naturel dans sa boîte, une belle Fender et bien évidemment, un large choix d’instruments à vent et à cordes pincées de toutes les gammes. 

* Merci au Musée de la Musique de la Philarmonie de Paris pour son aimable autorisation de diffusion.


Sans oublier…

Bien d’autres instruments méritaient également que l’on s’y attarde. En voici quelques uns :